Dans le sillage du Livret A, plusieurs produits d'épargne ont vu leur taux augmenter pour faire face à la hausse des prix. Parmi eux, le Livret jeune, dont le taux a doublé dans plusieurs banques.

Au 1er août, le taux du Livret A est passé de 1 à 2%. C'est une bonne nouvelle pour les 55,7 millions de Français qui détiennent ce produit d'épargne. Mais pas seulement, puisque la hausse du taux du Livret A impacte également son faux jumeau, le Livret de développement durable et solidaire (LDDS), mais aussi le Livret jeune.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

0,5 à 1% de hausse

Pour rappel, le Livret jeune est plafonné à 1 600 euros, et permet aux 12-25 ans de faire fructifier leurs premières économies sans risque. Chaque banque peut fixer librement la rémunération qu'elle sert sur son Livret jeune. A une condition : son taux doit toujours être au moins égal à celui du Livret A.

La plupart des banques s'alignent sur ce taux plancher, et proposent depuis le 1er août un taux à 2%. C'est par exemple le cas de La Banque Postale, avec son Livret jeune Swing, ainsi que de la BRED. Toutefois, d'autres se montrent plus généreuses. Jusqu'à récemment, la Macif proposait ainsi un Livret jeune rémunéré à 1,50%. Suite à la hausse de taux du Livret A, l'enseigne a décidé de passer ce taux à 2,50%.

BanqueAncien taux du livret jeune Taux à compter du 1er août 2022
Banque Chalus1%2%
La Banque Postale1%2%
BRED1%2%
Caisse d'Epargne Loire Drôme Ardèche1,25%2%
Caisse d'Epargne Provence Alpes Corse1,50%2%
Macif1,50%2,50%

Malgré cette hausse, la deuxième en moins de 6 mois, les taux du Livret A et du Livret jeune ne suffisent toujours pas pour protéger votre épargne contre l'inflation galopante. En juillet, la hausse des prix atteignait 6,1% sur 1 an, selon l'Insee. Soit un rendement réel négatif de -4,1% après prise en compte de l'inflation.

Livret Jeune : taux, plafond, fiscalité... Son fonctionnement