Un sondage s'est intéressé à la perception de la rémunération des enseignants débutants, en maternelle ou en primaire. Verdict : 56% des Français estiment qu'ils « sont suffisamment payés ».

Trop rémunérés, les 890 000 enseignants de l’Education nationale ? Selon une enquête OpinionWay, réalisée pour Les Echos et Radio Classique, 21% des personnes interrogées sur les salaires des enseignants débutants, en maternelle ou en primaire, considèrent qu'à 2 067 euros bruts mensuels pour 24 heures de cours par semaine, ils sont trop payés. Ce pourcentage grimpe même à 27% pour un enseignant agrégé, en collège ou lycée, qui touche 2 334 euros bruts mensuels (avant impôts), en début de carrière, pour 15 heures par semaine face aux élèves.

Au global, ce sont 56% des sondés qui pensent que les enseignants novices, recrutés sur concours à un niveau d’études Bac + 5, « sont suffisamment payés ». Une affirmation davatange partagée par les électeurs de Marine Le Pen au premier tour de l’élection présidentielle. 78% sont d’accord avec cette opinion contre 49% pour les électeurs d’Emmanuel Macron.

Les Français ont une bonne opinion des enseignants

Pour les Français issus des catégories populaires, et ayant souvent une rémunération moins importante, ils sont 73% à considérer que les enseignants sont suffisamment payés. « Cette perception des catégories populaires envers un métier qui dispose encore de quelques privilèges comme un emploi à vie, en dépit du manque de moyens pour l'exercer, peut être considérée comme une forme d'inégalité », explique Frédéric Micheau, directeur de département pour OpinionWay, interrogé par Les Echos.

L’avis des Français sur la rémunération du corps enseignants peut sembler paradoxal alors que 72% en ont une bonne opinion. En effet, 80% reconnaissent le caractère difficile de ce métier et 74% constatent que les enseignants manquent de moyens pour assurer leurs missions et que la profession n’est pas assez valorisée dans la société (69%).

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Au final, rappelons qu'en France, les enseignants touchent un salaire inférieur de 7% à la moyenne des pays de l’OCDE.