Selon le baromètre Crédit Foncier-CSA, 3 professionnels de l'immobilier sur 4 s'estiment « optimistes pour l'avenir du marché du logement sur les douze prochains mois ».

« 74% des professionnels de l’immobilier sont optimistes pour le marché du logement sur les douze prochains mois ; un score qui était de 67% quatre mois auparavant », relève le sondage réalisé par l'institut CSA pour le Crédit Foncier (1). « L’inversion des tendances enregistrée en mai 2015 est confirmée et s’accentue enquête après enquête ». Sur le marché du neuf, 69% des répondants anticipent une stabilisation des prix (contre 61% précédemment) et 44% estiment que le volume de transactions dans le neuf va se stabiliser. Concernant l'ancien, une majorité de sondés (57%) parient sur une stabilisation des prix et la moitié (50%) prévoient une stabilisation des volumes.

Selon ce baromètre, l’optimisme des professionnels se nourrit principalement des niveaux de taux d'intérêt historiquement bas (pour 88% des professionnels), des dispositifs de soutien à l’achat immobilier (69%) ainsi que des mesures liées au PTZ (67%). Les professionnels qui se montrent pessimistes expliquent eux leur position par le contexte économique (92%) et par le niveau du pouvoir d’achat des ménages (77%).

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Concernant le début d'année 2016, « quatre professionnels sur cinq (81%) considèrent que le marché du logement s’est amélioré (44%) ou stabilisé (37%) », constate l'institut CSA. En fin d'année 2015, la part des professionnels à ressentir un marché « amélioré » ou « stable » était à 71%.

(1) Enquête réalisée du 29 mars au 5 avril 2016, par téléphone, auprès d’un échantillon représentatif de 400 professionnels de l’immobilier (agents immobiliers, commercialisateurs, lotisseurs, promoteurs, constructeurs de maisons individuelles, gestionnaires de patrimoine).