Eos Venture, nouvelle plateforme de crowd-equity dont le lancement se fera « prochainement », vient de recevoir l’agrément Prestataire en services d’investissement (PSI). Une première, ce que Bercy rappelle dans un communiqué.

Dans un communiqué, Bercy indique que « ce statut est plus contraignant à obtenir que celui de Conseiller en Investissement participatif (CIP) créé en 2014, mais offre plus de prérogatives ». Le gouvernement pointe notamment la possibilité d’opérer sur l’ensemble du territoire européen, de proposer des levées de fonds supérieures à 1 million d’euros et de permettre des investissements en titres sur le marché secondaire.

EOS Venture, entreprise d’investissement spécialisée dans le financement participatif par souscription de titres financiers, est donc la première plateforme de crowd-equity (prises de participation dans le capital d'entreprises non cotées) à recevoir l’agrément de Prestataire en services d’investissement. « Grâce à cet agrément, nos services vont évoluer. Nous allons pouvoir enfin communiquer sur les projets de levées de fonds auprès du public », souligne Stéphane Lubiarz, fondateur et président d’EOS Venture.

Pour Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du Numérique, « avec EOS Venture, les Fintech françaises se diversifient, passent à l’échelle supérieure ». De son côté le ministre de l’Economie Emmanuel Macron estime que « le développement du crowd-equity est un élément majeur de l’amélioration du financement des startups de la French tech ».

Comparatif livrets d'épargne : 10 offres comparées, jusqu'à 2% de rendement

Les Prestataires en services d’investissement sont agréés par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution, et régulés conjointement par l’ACPR et l’Autorité des marchés financiers.