Selon une estimation provisoire réalisée par l'Insee, les prix à la consommation ont augmenté de 4,5% en mars sur un an. Les prix des produits frais flambent de 7,2% et ceux de l'énergie s'envolent de 28,2%.

Entre février et mars 2022, les prix à la consommation ont augmenté d'1,4% après une hausse de 0,8% en février de cette année. L'inflation, sur un an, a dépassé la barre des 4% pour atteindre au mois de mars 4,5%. Parmi les produits les plus touchés, on retrouve l'énergie et et les produits frais.

Selon le rapport provisoire de l'Insee, la hausse des prix de l'énergie est dû à l'augmentation des prix des produits pétroliers. Avant même le début du conflit entre la Russie et l'Ukraine, le prix de l'essence avait progressé de près de 40% en 6 mois. Ceux du gaz et de l'électricité explosent également. Les prix de l'énergie au global subissent au mois de mars 2022 une hausse de 28,2% sur un an, contre 21,1% le mois dernier.

Hausse des prix : voici la bonne technique pour éviter les fins de mois difficiles

Côté alimentation, les surcoûts sont tout aussi impressionnants. Au mois de mars, l'alimentation a vu ses prix progresser de 2,8%. Et parmi les produits qui ont le plus subi l'inflation, on retrouve les produits frais à +7,2% en un an. En revanche, la flambée des prix des services ralentit, en raison du repli des prix des services de transports, selon l'Insee.

Électricité, gaz : réduisez votre facture avec notre comparateur en ligne

Cette hausse des prix de 4,5% en mars est conformes aux anticipations de l'Insee, qui s'attendait dès la mi-mars, dans sa note mensuelle de conjoncture, à ce que l'inflation passe le cap des 4% en mars et évolue autour des 4,5% au deuxième trimestre.

Inflation record, baisse du pouvoir d'achat... Ces sombres prévisions pour les ménages