L'assureur mutualiste Aéma a finalisé l'acquisition de la filiale française de l'assureur britannique Aviva, plaçant ainsi « Aéma Groupe au 5e rang des acteurs de l'assurance en France ».

La finalisation de ce rachat « concrétise ainsi l'ambition originelle de Macif et Aésio Mutuelle, fondateurs d'Aéma Groupe, de construire un groupe mutualiste de référence protégeant désormais plus de 11 millions de Français », a précisé l'assureur dans un communiqué.

Aéma a mis 3,2 milliards d'euros sur la table pour racheter Aviva France et briguer la place de champion des mutualistes français, occupée actuellement par Covéa (MAAF, MMA, GMF). Faire passer Aviva France sous pavillon mutualiste constitue « une première étape » dans l'ambition d'Aéma Groupe de « bâtir un grand groupe mutualiste capable d'offrir la protection la plus large à ses assurés », a déclaré Adrien Couret, directeur général du groupe.

Changement de marque : déploiement progressif

L'opération avait été validée « sans conditions » en juillet par l'Autorité de la concurrence. Selon les chiffres sur lesquels s'est appuyé le régulateur, le groupe devrait revendiquer un chiffre d'affaires de plus de 14 milliards d'euros, contre 8,2 milliards pour Aéma avant l'acquisition.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Aviva France est un acteur généraliste de l'assurance présent à la fois sur l'épargne retraite, l'assurance dommages, la prévoyance, l'assurance santé, la gestion d'actifs ainsi que l'assurance des professionnels. Aviva France changera de marque, avec un déploiement progressif, est-il précisé dans le communiqué.