L'avenir du timbre rouge est sombre. Un rapport publié ce vendredi envisage sa suppression. La Poste de son côté s'y prépare

Une mission de service public qui coûte très cher. Le service universel postal, qui prévoit notamment la levée et la distribution six jours sur sept), est lourdement déficitaire avec un trou de 1,32 milliard d'euros l'an dernier. Un déficit lié à l'effondrement des volumes du courrier transporté par La Poste, que l'essor des colis ne compense pas. Dans ce contexte, un rappport publié ce vendredi préconise plusieurs mesures chocs pour y remédier. L'une d'elle concerne l'avenir du timbre jour qui coûte 1,28 euro.

« En raison de sa faible utilisation et de son coût élevé, la question de l'avenir du J+1 (livraison le lendemain, ndlr) doit être posée », souligne le rapporteur, l'ancien député du Lot Jean Launay. il fait ici référence au « timbre rouge » particulièrement concurrencé par les échanges électroniques, que chaque ménage a utilisé 5 fois l'an dernier, contre 45 fois en 2008.

Le budget timbres des Français en baisse malgré la hausse du prix du courrier

Une analyse qui fait écho à la récente prise de parole sur le sujet du patron de La Poste. « Est-il encore utile, alors qu’on a tout ce qu’il faut comme moyen de communication urgent ? » a lâché Philippe Wahl fin février sur France Inter.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

L’activité du courrier traditionnel a particulièrement pâti de la crise sanitaire en 2020, avec une baisse de chiffre d’affaires de 13% et des volumes en baisse de 18% sur un an, soit 1,6 milliard de plis en moins. La hausse de 29% des volumes du colis classique (Colissimo), n’a pas suffi à amortir cette baisse. La Poste vient de lancer son plan stratégique 2021-2030, visant à devenir « la première plateforme européenne du lien et des échanges ». Tout en préservant la distribution du courrier, cette stratégie vise à renforcer la position du groupe dans le colis et développer de nouveaux services.

La Poste : cette astuce pour payer le courrier moins cher