Impôt à la source : des erreurs chez 12% des salariés

Prélèvement à la source bulletin salaire
© HJBC - Fotolia.com

Depuis le début de l’année, 12% des salariés ont constaté sur leurs fiches de paye des erreurs liées au passage au prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Parmi eux, les dirigeants d’entreprises sont surreprésentés.

Vous ne pouvez pas ne pas le savoir : depuis le 1er janvier 2019, l’impôt sur le revenu est désormais prélevé à la source, c’est-à-dire directement sur votre salaire. Un véritable big bang fiscal, qui ne va pas sans quelques ratés. Selon un récent sondage réalisée par l’Ifop (1), 12% des salariés interrogés ont constaté des erreurs sur les montants prélevés depuis la mise en œuvre de la réforme, contre 77% qui n’en ont relevé aucune, tandis que 11% n’ont pas encore pris le temps de vérifier.

La part des prélèvements erronés monte toutefois à 51% pour une catégorie, celle des dirigeants salariés. L’Ifop tente une explication : « Les dirigeants ont la possibilité de se rémunérer soit en salaires, soit en dividendes. Aussi, certains dirigeants salariés ont pu être tentés de charger leur salaire plutôt que leurs dividendes, du fait de l’année blanche de 2018 ». Selon le sondage, 57% des dirigeants salariés sont dans ce cas.

Toutefois, pour prévenir cette possible « optimisation », les pouvoirs publics ont pris les devants, en mettant en place un dispositif de correction, prenant comme référence les revenus des années 2015, 2016 et 2017. L’Ifop s’interroge donc : « Les erreurs relevées par ses dirigeants salariés seraient-elles inhérentes à une confusion concernant ce dispositif (… ) ? ».

A consulter : notre dossier sur le prélèvement à la source

(1) Étude Ifop pour Salaire-brut-en-net.fr réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 8 au 13 avril 2019 auprès d’un échantillon représentatif de 1057 salariés d’entreprises privées et publiques résidant en France métropolitaine.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Avril 2019