L’Agence nationale pour les chèques-vacances a émis pour 1,67 milliard d’euros de chèques en 2018. En 2020, sa version numérique, le « chèque-vacances connect », se glissera dans une application pour smartphone.

Vieille de 35 ans, l’Agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV) continue à assurer sa mission de « rendre effectif le départ en vacances du plus grand nombre ». Cela passe par la distribution des fameux chèques-vacances qui permettent de régler les transports, l’hébergement, la restauration et les dépenses de loisirs en France. Et le succès de ce dispositif reste au rendez-vous. En 2018, l’ANCV a émis pour 1,67 milliard d’euros de chèques, représentant une hausse de 2,4% sur un an. Il s’agit de la 10e année de hausse consécutive, précise l’agence dans le communiqué détaillant ces résultats.

L’année passée, 64 000 salariés du privé et fonctionnaires se sont convertis à ce dispositif. Au total, près de 4,5 millions de personnes (11 millions avec leur famille) utilisent les chèques-vacances actuellement.

La hausse du nombre de petites entreprises les proposant à leurs salariés explique en partie cette progression. Dans le détail, elles sont passées de 24 000 en 2017 à 32 000 en 2018 (+33%). Le développement des chèques-vacances s’explique également par la hausse du nombre de commerçants les acceptant. Les professionnels partenaires ont progressé de 4,5% en seulement un an. Tous prestataires confondus, ils sont désormais 211 000 à accepter les règlements par chèques-vacances.

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

Chèque-vacances dématérialisé : moins de 0,3% du volume

En revanche, la version numérique du chèque-vacances, qui permet de régler en ligne, ne profite pas encore de la même croissance. Le e-chèque-vacances représente 4,45 millions d’euros en 2018, soit 0,3% des 1,67 milliard d’euros émis l'année dernière. En cause : la faiblesse du nombre de commerçants partenaires. Ils étaient 500 en 2018, un chiffre qui a toutefois été multiplié par 3 par rapport à la fin 2017.

Lancé en 2015, le e-chèque-vacances vit déjà ses derniers mois. En 2020, il va se muer en « chèque-vacances connect ». Il pourra alors être utilisé en ligne, mais aussi pour payer en face à face grâce à une application mobile. Dans un premier temps, au moins, la traditionnelle version papier du chèque-vacances sera toujours distribuée par l’ANCV.

Lire aussi : Les chèques-vacances : comment ça marche ?