Paiement mobile, objets connectés : des gadgets sans intérêt pour les Français

  • MoneyVox avec AFP
  • ,
Smartwatch
© alexey boldin - Fotolia.com

Les Français ont beau être accros à leur smartphone, ils ne sont pas prêts à payer avec ou à connecter toute leur maison, souligne une étude du cabinet Deloitte publiée jeudi.

Seuls 8% des Français ont déjà utilisé leur téléphone pour payer (contre 3% en 2014) et 59% d'entre eux ne sont pas intéressés par cette fonctionnalité, souligne Deloitte, sur la base d'un sondage réalisé en ligne par Ipsos auprès de 2.000 personnes.

« Les Français perçoivent encore de nombreux obstacles au m-paiement : insécurité, manque de bénéfice, non-possession de l'application nécessaire », estime le cabinet de conseil, ajoutant qu'un « effort est donc encore à réaliser pour intégrer pleinement cette pratique dans le quotidien des Français ».

La montre connectée touche 2% des Français

De même, le phénomène des objets connectés reste très balbutiant, avec seulement 2% des Français équipés de montres connectées et 1% d'appareils domestiques connectés (frigo, etc.). Surtout, les intentions d'achat pour ce type de produits sont loin de s'envoler : seuls 8% envisagent d'acheter une montre connectée dans les 12 prochains mois, 6% un traqueur d'activité, 3% un appareil domestique connecté et 2% un thermostat intelligent (contrôlé par une application).

« Le développement des objets connectés à domicile nécessite une prise de conscience de l'usage et des bénéfices associés pour dépasser l'effet gadget », analyse Deloitte. Ainsi, même chez le 1% des Français qui se sont équipés d'un thermostat intelligent, 71% ne l'utilisent jamais et seulement 8% l'utilisent tous les jours.

Des Français pourtant accros au mobile

L'étude, qui porte sur les comportements des Français vis-à-vis de leurs appareils mobiles en général, confirme par ailleurs que les téléphones « intelligents » sont omniprésents dans notre quotidien « comme aucun autre appareil ».

Tout d'abord, par la progression du taux d'équipement : 70% des Français de plus de 18 ans possèdent désormais un « smartphone » (et 53% une tablette), et 50% des 11 ans et plus. Ensuite, par l'intensité de son usage : 59% des utilisateurs consultent leur smartphone dans l'heure suivant leur réveil (et 28% dans les 15 minutes), 52% le consultent plus de 10 fois par jour –une proportion qui monte à 67% chez les 18-24 ans– et 65% l'ont déjà utilisé au restaurant, en famille ou entre amis, et 35% pendant une discussion.

Enfin, parce qu'à côté des usages « classiques » (consultation des SMS ou des e-mails), les usages se sont multipliés, avec les gains de puissance et d'autonomie des nouveaux modèles : deuxième écran lorsqu'on regarde la télé (« toujours » ou « très souvent » pour 46% des 18-24 ans), aide au parcours dans les transports ou dans nos achats.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.