Les fondateurs de Kisskissbankbank et d’Hellomerci ont planché sur une nouvelle plateforme de financement participatif. Il s'agit cette fois-ci de Lendopolis, structure spécialisée dans les prêts aux TPE et PME, qui doit ouvrir le 19 novembre.

Ombline le Lasseur, Vincent Ricordeau et Adrien Aumont. Ces noms ne vous disent peut-être rien, pourtant ils pèsent lourd dans le financement participatif français. Et pour cause : ce sont les créateurs de deux plateformes de crowdfunding déjà bien connues. Après Kisskissbankbank, plateforme de don dédiée à la créativité et à l’innovation, et Hellomerci, système de prêts solidaires entre particuliers, ils ont annoncé le 25 septembre dernier la mise en ligne en novembre d’une nouvelle plateforme, cette fois-ci concernant les prêts aux TPE-PME : Lendopolis.

Le fonctionnement est simple : mettre en relation des entreprises ayant un projet de développement avec des financeurs particuliers. Pas besoin de disposer d’une épargne conséquente pour se lancer en tant que prêteur, il est possible de placer 20 à 1.000 euros par projet avec une rémunération potentielle de « 4 à 10% brut d’intérêts par an », selon la durée de remboursement et selon le degré de risque estimé par l’équipe d’analystes financiers de Lendopolis. « Depuis le 1er octobre 2014, le cadre réglementaire durement et longuement négocié avec le gouvernement nous permet à tous de prêter de l’argent à nos entreprises contre une rémunération sous forme d’intérêts financiers », explique Lendopolis sur son site.

De 10.000 à 1 million d'euros pour les entreprises

Du côté des emprunteurs, l’entreprise doit avoir plus de deux ans d’existence pour soumettre son projet de développement. Elle peut emprunter de 10.000 à 1 million d’euros, qu’elle devra récolter en 30 jours maximum, et rembourser sur une durée de 24 à 60 mois. Lendopolis ne demande aux entreprises ni garantie ni caution, « qui constituent habituellement des frais et des démarches lourdes dans le cadre d’un emprunt bancaire ».

Frais bancaires : jusqu'à 222 € d'économies grâce à notre comparateur

Pour se démarquer et rassurer les prêteurs, la plateforme a créé la « première attestation comptable officielle dédiée au financement participatif » avec le Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables. Pour garantir un environnement sécurisé aux prêteurs, chaque entreprise devra en effet valider la cohérence de son projet avec son expert-comptable et obtenir cette attestation officielle avant de le soumettre aux internautes.

Il est d’ores et déjà possible de déposer son projet d’emprunt sur Lendopolis, cependant l’ouverture aux particuliers-prêteurs est fixée au 19 novembre prochain. La société ambitionne de financer 150 projets sur les douze prochains mois, puis 500 les années suivantes.