L'assureur français Axa a enregistré en 2010 un bénéfice net de 2,749 milliards d'euros, en baisse de 24% par rapport à 2009, affecté par un élément exceptionnel liée à la cession d'activités au Royaume-Uni, selon un communiqué publié jeudi.

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

Cette moins-value de cession de 1,478 milliard avait déjà été comptabilisée dans les résultats du premier semestre. Elle est liée à la vente à l'assureur britannique Resolution d'une partie des activités vie, épargne et retraite au Royaume-Uni. Hors cet élément exceptionnel, le résultat net est en hausse de 18%.

Le résultat est inférieur aux attentes des analystes, qui tablaient sur 2,88 milliards, selon un consensus établi par Dow Jones Newswires. Tout comme au premier semestre, le résultat opérationnel est en recul de 3%, affecté par l'assurance dommages (-2%) et surtout par la gestion d'actifs (-26%), qui pâtit d'un effet de base fiscal défavorable et d'une provision passée sur la filiale américaine Axa Rosenberg. Le chiffre d'affaires global est en légère hausse de 0,9% à 90,972 milliards d'euros.