Un nouvel amendement adopté mardi par les députés, dans le cadre de l'examen du projet de loi de finances rectificatif, renforce les aides pour l'achat d'un vélo. Pour les vélos électriques, la prime passe ainsi de 200 à 300 euros. La prime à la conversion passe quant à elle de 1 500 à 3 000 euros pour les personnes concernées.

Si vous étiez encore hésitant pour passer aux mobilités douces, n'attendez plus ! Un nouvel amendement adopté ce mardi 26 juillet vient renforcer les aides pour les personnes souhaitant acheter un vélo. Ainsi, vous pouvez bénéficier d'une aide de 300 euros, au lieu des 200 euros valables actuellement, pour l'achat d'un vélo à assistance électrique. L'aide est même majorée à 400 euros pour les ménages les plus précaires et les personnes en situation de handicap.

2 000 euros pour le bonus « autres vélos »

De son côté, le bonus « autres vélos », pour les « cycles aménagés pour permettre le transport de personnes ou de marchandises à l'arrière ou l'avant du conducteur ou pour répondre aux besoins de personnes en situation de handicap, et pour les remorques électriques pour cycles » passe de 1 000 à 2 000 euros. Les vélos-cargos, de plus en plus plébiscités, sont concernés par cette aide. Ce bonus pourrait également être ouvert aux vélos pliants.

Enfin, si vous lâchez définitivement votre vieux véhicule polluant pour passer au vélo, le bonus est encore plus important. Jusqu'ici fixé à 1 500 euros, la prime à la conversion passe à 3 000 euros pour les personnes pouvant y prétendre. Pour rappel, depuis le 26 juillet 2021, vous pouvez effectivement financer votre vélo électrique en mettant votre ancienne voiture diesel ou essence à la casse.

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

Attention toutefois si vous voulez profiter de cette offre : les aides concernant l'achat des vélos à assistance électrique sont valables du 15 août au 31 décembre 2022.