Le cabinet d'analyse Nielsen a récemment établi la liste des produits qui vont être les plus touchés par la flambée des prix. Viande, pâte, café, papier toilette... En outre, la hausse de prix sera plus importante en juillet que celle constatée en avril dernier.

Après avoir atteint 4,8% en avril, l'inflation ne devrait pas fléchir cet été, selon une étude du cabinet d'analyse Nielsen IQ relayée par Capital. Les prix à la consommation devraient en effet augmenter de 6 à 7% sur un an au mois de juillet. Tous les produits sont quasiment concernés. En avril, 93% des catégories de produits de grande consommation et des produits frais en libre-service ont subi une augmentation de leur prix, contre 68% en février dernier.

Mais certains produits subissent davantage les effets de l'inflation que d'autres. À commencer par la viande. Son prix va subir une hausse importante en juillet, elle sera de 20% par rapport à 2021. Les pâtes vont poursuivre leur hausse avec une augmentation de 18,8% sur un an en juillet. Quant à l'huile, prise d'assaut dans les supermarchés quand il s'agit de celle de tournesol, son prix va augmenter de 15,8% sur un an d'après les prédictions de Nielsen IQ.

Inflation : qui sont les consommateurs les plus pénalisés par la hausse des prix ?

Le prix du café et céréales va augmenter rapidement

L'étude démontre également que certains produits vont grandement augmenter jusqu'à l'été. Le café torréfié, dont le prix avait augmenté de 6,5% sur un an en avril, va subir une hausse de 15,2% en juillet. Pour les céréales, la hausse va être quasiment multipliée par trois, passant de 2,9% en avril à 8% en juillet prochain.

Cette hausse des prix est notamment liée à une reprise économique après-Covid qui a bouleversé l'offre et la demande. Mais aussi à une hausse des prix de l'énergie et des mauvaises récoltes liées au changement climatique comme en Inde, deuxième producteur de blé mondial. De son côté, le papier toilette est touché par l'augmentation du prix de la pâte à papier. Résultat, son prix a bondi de 40% en un an.

Investissez dans la Bourse au meilleur prix ! 7 offres comparées

Et mauvaise nouvelle : la hausse des prix ne devrait pas s'estomper avant la fin de l'année. « La réouverture des négociations commerciales et les premières retombées économiques de la guerre en Ukraine pourraient prolonger la spirale inflationniste », avance Emmanuel Fournet, analyste spécialisé en grande consommation chez Nielsen.

Salaires, retraites, Livret A, RSA, loyers... Quand vont-ils augmenter au niveau de l'inflation ?