Ce lundi, l'immense majorité des retraités éligibles doivent avoir reçu le versement de 100 euros qui correspond à l'indemnité inflation. Quelques uns, en revanche, devront encore patienter.

C'est la date limite. Ce lundi, 12 millions de retraités de la prime inflation sont censés avoir touché la prime inflation. Le versement de 100 euros doit être arrivé sur le compte bancaire de ces bénéficiaires qui ont moins de 2 000 euros de revenus nets mensuels. Interrogée la semaine dernière par MoneyVox, la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav) indiquait que « le virement sera visible sur les comptes des retraités le 28 février au plus tard ». Aujourd'hui donc.

Certains retraités, toutefois, vont devoir attendre encore un peu. Il s'agit notamment, des 100 000 particuliers qui reçoivent seulement une pension de réversion Agirc-Arrco, sans aucune autre retraite, ni revenu professionnel ou social. Les 100 euros seront virés sur leur compte bancaire le 28 février avec le libellé « Indemnité inflation ». Selon les délais de réception du virement, ils devront attendre de 1 à 5 jours avant que la prime ne soit disponible sur leur compte.

Trous dans la raquette

Les salariés, les indépendants, les personnes sans emploi ou bénéficiant de minimas sociaux, ayant aussi moins de 2 000 euros par mois, ont en théorie déjà tous pu profiter de cette indemnité, mise en place pour soutenir leur pouvoir d'achat malmené par la forte hausse du coût des énergies.

Au final, 38 millions de personnes doivent profiter de cette prime inflation qui est en théorie versée automatiquement. Mais il y a des trous dans la raquette du dispositif. Des milliers de bénéficiaires potentiels n'ont pas touché la prime inflation. Le ministère de l'Economie et le ministère du Travail ont reconnu auprès de RMC avoir indentifié des problèmes et que ces cas de figure sont « regardées de très près ».

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

Dans ce contexte, un site gouvernemental serait sur le point d'être mis en ligne en mars pour les Français qui ont été « oubliés » pour la prime inflation de 100 euros. Sollicité par MoneyVox, le ministère de l'Economie n'avait pas encore répondu à nos questions au moment de la mise en ligne de cet article.

Le classement des banques les moins chères