603 euros : tel est le « budget Noël » qu’anticipent les Français selon une étude CSA pour Cofidis et Rakuten. Un budget en nette hausse, de 54 euros, par rapport à 2019, malgré le confinement et les restrictions d’achat actuelles.

Le président de la République Emmanuel Macron donnera-t-il une lueur d’espoir aux Français désireux de passer les fêtes en famille ? Fin du suspense ce soir, à 20h, du moins en partie puisque la gestion de la crise sanitaire du Covid-19 est synonyme d’adaptations au fil des semaines. Un risque dont une large majorité de Français ont conscience : 63% des ménages interrogés (1) redoutent que les fêtes de fin d’année soient annulées dans leur famille ou chez leurs amis face au contexte sanitaire.

Peu importe ces incertitudes : les Français interrogés pour cette 4e édition de l’étude consacrée au budget de Noël comptent tout de même dépenser pour Noël. Et plus que l’an passé : 603 euros, en moyenne, en incluant cadeaux, transport, décoration et repas. Un budget global en forte hausse, de 54 euros, par rapport à 2019. Et c’est la première fois en 3 ans que le budget moyen dépasse le cap des 600 euros ! Les personnes interrogées flambent toutefois moins qu’en 2017, quand CSA Research et Cofidis estimaient à 749 euros ce budget Noël moyen…

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

En 2020, probablement car les Français anticipent des fêtes limitées, ou en comité plus restreints, les budgets transport, vêtements et déco sont en baisse, et les dépenses repas anticipées quasi stables. La hausse notable est à mettre à l’actif des cadeaux : les foyers sondés comptent dépenser 372 euros en moyenne pour les présents, à offrir aux proches en face-à-face ou à envoyer par colis.

Click & collect, la nouvelle norme

La majorité des cadeaux (près de 5 sur 7) sera achetée en ligne, une proportion en légère hausse mais étonnement assez stable par rapport à 2019 (4 sur 7). En revanche, le « click & collect » (ou retrait de commande) est le mode d’achat gagnant de l’année 2020, reconfinement oblige : 59% des Français déclarent y avoir recours, plus particulièrement les ménages avec enfants (71%) et les moins de 35 ans (71%). Le contexte sanitaire ne fait toutefois qu’accélérer une tendance en cours puisque, dans la précédente étude, deux tiers des personnes interrogées déclaraient avoir déjà eu recours au « click & collect ».

Lire aussi : Livres, jouets, vêtements... 6 questions sur le click and collect

(1) Étude réalisée du 14 au 19 octobre 2020 par CSA Research pour Cofidis France et Rakuten France, par questionnaire auto-administré, auprès d’un échantillon représentatif de 1006 Français majeurs, selon la méthode des quotas.