Les députés ont revalorisé mercredi forfaitairement de 1% les valeurs locatives servant de base aux impositions directes locales par un amendement socialiste au projet de budget 2016 voté en commission des Finances.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Cet amendement du député socialiste Dominique Baert devra être revoté en séance publique pour être intégré au projet de loi de finances 2016, dans les articles « non rattachés » de la seconde partie. Le projet de budget ne « prévoyait en effet aucune actualisation de ces valeurs locatives », selon Dominique Baert, qui a retenu un taux de 1%, c'est-à-dire le chiffre de la prévision de l'inflation pour 2016.

Un abattement pour les lofts dans les friches industrielles

Ce député socialiste du Nord a par ailleurs fait adopter en commission un amendement créant un abattement de 30% sur la valeur locative des « lofts » créés dans des friches industrielles ou commerciales. « En effet, alors même que, dans des villes ou des quartiers sinistrés économiquement, réutiliser les friches et recréer une mixité sociale n'est pas aisé, cet abattement est un instrument utile et incitatif », selon l'exposé des motifs de sa mesure.