Le déficit budgétaire de l'Etat s'est établi à 138,028 milliards d'euros en 2009, selon le projet de loi de règlement des comptes examiné mercredi en commission et qui doit passer lundi en séance publique à l'Assemblée.

« L'exercice 2009 s'achève sur un déficit budgétaire de 138 milliards d'euros, en augmentation de 81,7 mds d'euros par rapport à 2008 », lit-on dans la présentation du projet de loi sur l'exécution du budget, voté chaque année en juin. Cette augmentation est évidemment « due à l'impact financier et économique de la crise sur l'évolution des recettes et à la mise en oeuvre du plan de relance », ajoutent les services de Bercy.

« Le déficit est néanmoins en amélioration de 2,9 mds d'euros par rapport à la prévision retenue dans la loi de finances rectificative de décembre (2009) », ajoute-t-on.

Les recettes issues de l'impôt sur les sociétés en baisse

Les recettes de l'impôt sur les sociétés (20,9 mds d'euros) « accusent une baisse de 28,3 mds d'euros (soit une diminution de 57,5%) par rapport à 2008 », indique-t-on. « Les recettes sont cependant en hausse de 1,9 md d'euros par rapport aux prévisions du collectif de fin d'année ».

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Quant aux rentrées liées à la TVA, elles passent de 129,9 mds en 2008 à 118,4 mds en 2009.