L'assureur mutualiste Macif a renoncé à prendre une participation au capital de l'équipementier automobile Heuliez, qui cherche un successeur à l'éphémère repreneur BKC, après une "analyse approfondie de la situation", selon un communiqué publié mardi.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Macif a confirmé avoir été "sollicité par Madame Ségolène Royal, concernant le sauvetage de la société".

La présidente de la région Poitou-Charentes avait assuré dimanche qu'une "grande entreprise mutualiste de Niort" avait "l'intention d'entrer au capital d'Heuliez".

Devant l'incapacité du repreneur d'Heuliez, BKC, d'injecter les 15 millions d'euros promis en numéraire, le ministre de l'Industrie Christian Estrosi l'a définitivement mis hors jeu lundi et continue à chercher d'autres repreneurs pour l'équipementier automobile.

M. Estrosi a affirmé être en discussions avancées avec une demi-douzaine de repreneurs, sans citer de noms.