Promise depuis mars 2022 pour les offres d'éco-PTZ émises à compter du 1er juillet 2022, la possibilité de coupler MaPrimeRénov' à ce dispositif est désormais possible dans les Banques Populaires et les Caisses d'Épargne.

Un éco prêt à taux zéro (éco-PTZ) couplé au dispositif public d'aide à la rénovation énergétique MaPrimeRénov'. Cette nouvelle catégorie d'éco-PTZ, destinée à financer le reste-à-charge des travaux déjà financés par MaPrimeRénov', a été instaurée par l'article 86 de la loi de finances pour 2022. Cette dernière a par ailleurs également simplifié les règles de constitution du dossier de demande de cet éco-prêt. Un décret du 30 mars 2022 a ensuite précisé les modalités d'application et la date d'entrée en vigueur du dispositif.

Si cette nouveauté devait s'appliquer aux offres d'éco-PTZ émises à compter du 1er juillet 2022, il aura pourtant fallu attendre le mois de novembre pour avoir de plus amples nouvelles. « On va mettre en place un prêt à taux zéro, l'éco-prêt, et des banques (...) à partir d'aujourd'hui sont en capacité de proposer ce prêt, Banque Populaire, Caisse d'Epargne », a ainsi fait savoir Olivier Klein, le ministre du Logement, sur RTL il y a quelques jours.

Simplifier et alléger les démarches

Concrètement, comment sa marche ? Dans un communiqué, le groupe BPCE annonce que si jusqu'à présent « les particuliers qui souhaitaient bénéficier de l'éco-PTZ devaient fournir à leur banque plusieurs pièces justificatives, le client transmet uniquement à sa Banque Populaire ou à sa Caisse d'Epargne la décision d'octroi par l'Anah de MaPrimeRénov' ». Ce « nouveau process » permet à l'emprunteur de « simplifier ses démarches et d'alléger considérablement les éléments à fournir pour la demande du prêt », ajoute le groupe bancaire. En clair, plutôt que de devoir fournir en double de nombreux documents (formulaires signés par les entreprises réalisant les travaux, devis, factures), il suffira désormais de prouver à la banque que vous bénéficiez bien de MaPrimeRénov'. La démarche peut s'effectuer auprès d'un conseiller bancaire.

« Les Banques Populaires et les Caisses d'Epargne sont aujourd'hui les premières banques en France à proposer aux particuliers l'offre Eco-PTZ couplée à MaPrimeRénov'. Ce nouveau dispositif leur permettra de réaliser leurs projets de rénovation énergétique de manière plus simple et plus rapide », se félicite Jérôme Terpereau, directeur général banque de proximité et assurance du groupe BPCE.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Quel montant peuvent alors espérer les particuliers ? Cet éco-PTZ ne pourra pas dépasser 30 000 euros. De plus, étant destiné à financer un reste à charge, il ne pourra logiquement pas excéder le montant des dépenses donnant lieu à MaPrimeRénov', diminué de ladite prime. Par exemple, pour des travaux de rénovation d'un montant de 20 000 euros avec octroi d'une prime de 7 000 euros, le montant de l'éco-PTZ accolé ne pourra pas dépasser 13 000 euros.