L'été pourrait bien être perturbé dans les aéroports. Si vous avez prévu de prendre l'avion, voici vos droits en cas d'annulation de vol.

Pour beaucoup de Français, l'été 2022 va marquer le retour de la liberté de se déplacer, après deux ans de restrictions liées au Covid. Celle de prendre l'avion, notamment, pour changer d'air loin de chez soi.

Attention toutefois, l'été risque d'être chaud dans les aéroports, annonce le Centre européen des consommateurs (CEC). Grèves, annulation de vols faute de personnel, suppression de sièges sur fond de Covid : l'association de consommateurs basée à Strasbourg craint des perturbations.

D'où l'importance pour les voyageurs de bien connaître leurs droits. Dans un communiqué, CEC France rappelle le cadre européen en la matière.

Billet d'avion : comment se faire rembourser en cas de retard, de surbooking ou d'annulation ?

En cas de vol annulé par la compagnie

Lorsqu'une compagnie aérienne annule un vol, elle « doit en principe vous laisser le choix entre le remboursement de votre billet dans un délai de 7 jours et un autre vol vers votre destination finale dans des conditions de transport comparables. »

Si elle annule au dernier moment, soit moins de 2 semaines avant le départ, elle doit également vous proposer une indemnité comprise entre 250 et 600 euros selon la distance du vol. Sauf si elle invoque des circonstances exceptionnelles : météo, pandémie ou grève.

En cas de vol annulé à cause d'une grève

Une grève n'est pas toujours considérée comme une circonstance exceptionnelle. C'est le cas seulement si elle concerne le personnel de l'aéroport, par exemple les contrôleurs aériens. En revanche, s'il s'agit d'une grève interne à la compagnie, l'indemnité vous est due.

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

En cas d'impossibilité de prendre le vol

Une urgence familiale, une maladie vous empêche de décoller ? Dans ce cas, « vous ne serez remboursés que si vos billets sont annulables et remboursables ». Pensez à vérifier ce point au moment de réserver.

Annulation ne signifie pas toujours remboursement. Cela dépend de la politique de la compagnie. Généralement, elle définit un délai avant le départ, au-delà duquel le remboursement n'est plus intégral. Elle peut également appliquer des pénalités, si cela est prévu dans ses conditions générales de vente.

Comment réagir en cas d'annulation ?

Dans tous les cas de figure, le premier réflexe est de contacter la compagnie aérienne, via son formulaire de réclamation sur internet. Si vous avez réservé votre billet via une plateforme en ligne, celle-ci doit vous informer de l'annulation et des éventuelles propositions de la compagnie aérienne. Elle n'a, en revanche, « aucune obligation de prendre en charge votre réacheminement ou de vous rembourser le prix du billet d'avion ».

La meilleure carte bancaire pour un voyage à l'étranger