En dix ans, les prix des billets vers certaines destinations européennes et transatlantiques ont diminué, à la faveur de la baisse du prix du baril, de la généralisation du low-cost et de l'arrivée de nouveaux concurrents. À l'inverse, certaines destinations méditerranéennes ont vu leurs tarifs augmenter, succombant à une forte augmentation de la demande.

Les prix des billets d'avion au départ de la France ont beaucoup varié selon les destinations entre 2010 et 2021. C'est en tout cas ce que relève le site français Liligo.com, qui a comparé 65 millions de prix de billets entre 2010 et 2021 afin d'établir le tarif moyen annuel vers différentes destinations, révèle Le Parisien.

Londres à moitié prix

Parmi toutes les destinations étudiées, certaines ont ainsi particulièrement baissé entre 2010 et 2021. C'est le cas pour Londres (Royaume-Uni), dont le billet moyen au départ de la France est passé de 161 euros à 79 euros. Les billets vers Barcelone (Espagne) ou Lisbonne (Portugal) ont également baissé. Enfin, les tarifs des vols transatlantiques ont aussi diminué, réduisant le prix du vol pour New-York de 20%.

Ces baisses s'expliquent principalement par la baisse du prix du baril, ce coût constituant encore aujourd'hui près d'un tiers du prix du billet. La généralisation des pratiques low-cost, avec des billets réduits, mais comprenant moins d'options, justifie de plus cette baisse. « Davantage de concurrence, d'acteurs, de rotations, cela fait baisser les prix », a par ailleurs noté Guillaume Rostand, directeur marketing de Liligo.com.

La Méditerranée très prisée

À l'inverse, les augmentations de prix vers certaines destinations se justifient par un décalage entre une forte demande et une offre insuffisante. Les plus grosses augmentations constatées concernent ainsi des villes du bassin méditerranéen, comme Antalya (Turquie), dont le prix est passé de 192 euros à 361 euros (89%). Les billets vers Marrakech (Maroc) ont quant à eux augmenté de 33%.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Désormais, avec la hausse des prix du kérosène, les prix des billets d'avion devraient remonter dans les prochains mois. Certains experts ont estimé que cette future hausse pourrait atteindre les 30%.

Billet d'avion : les prix explosent, et ce n'est pas fini