La prime exceptionnelle de fin d'année, plus communément appelée « prime de Noël », a été versée mi-décembre à 2,3 millions de ménages aux revenus modestes. Versée automatiquement aux allocataires RSA, ASS ou AER enregistrés en novembre 2021, cette prime fait l'objet d'une seconde salve de versements en janvier, pour ceux qui ont commencé à percevoir leur allocation en décembre.

« A noter ! Si vous êtes bénéficiaire d'une de ces aides seulement à partir de décembre, le versement de la prime de Noël se fera début janvier. » Voici une note d'importance pour les allocataires, glissée par la CAF sur son site. Cette seconde vague de virements, dédiée aux tout nouveaux bénéficaires, n'est pas une nouveauté : la CAF et la MSA ont notamment déjà procédé ainsi l'an passé.

Que cette aide soit versée par la CAF, Pôle Emploi ou la MSA, les conditions sont les mêmes : être bénéficiaire des allocations concernées (ASS, ASS-F, AER, RSA, etc.) « au titre du mois de novembre ou de décembre 2021 », comme l'explique Pôle Emploi.

Le montant de la prime de Noël est de 152,45 euros en métropole et dans les DOM, et de 76,22 euros à Mayotte. Ce montant grimpe pour les allocataires CAF selon la composition du foyer.

Prime de Noël 2021
Qui ?Combien ?
Pour les bénéficiaires du RSA (prime versée par la CAF)
Personne isolée152,45 €
2 personnes
(couple sans enfant ou parent isolé avec 1 enfant)
228,67 €
3 personnes
(parent isolé avec 2 enfants ou couple avec 1 enfant)
274,41 €
4 personnes
(parent isolé avec 3 enfants)
335,39 €
4 personnes
(couple avec 2 enfants)
320,14 €
5 personnes
(parent isolé avec 4 enfants)
396,37 €
5 personnes
(couple avec 3 enfants)
381,12 €
6 personnes
(parent isolé avec 5 enfants)
457,35 €
6 personnes
(couple avec 4 enfants)
442,10 €
Par personne supplémentaire+ 60,98 €
Pour les bénéficiaires ASS ou AER (prime versée par Pôle Emploi)
Pour tous (montant unique)152,45 €
Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

Pour rappel, comme le souligne le ministère des Solidarités et de la Santé dans son communiqué diffusé le 7 décembre, « ces mêmes publics bénéficieront par ailleurs de l'indemnité inflation de 100 euros », versée elle de façon échelonnée de décembre 2021 à février 2022 à 38 millions de personnes touchant moins de 2 000 euros nets par mois.

Prime inflation : le calendrier de versement des 100 euros