152,45 euros, ou plus dans certains cas, pour 2,3 millions de ménages aux revenus modestes. Le versement de la prime de Noël, tradition reconduite chaque année depuis 1998, a été confirmé par le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran : elle sera versée le 15 décembre aux bénéficiaires des minima sociaux.

La « prime de Noël », ou plus exactement prime exceptionnelle de fin d'année, profitera donc à moins de monde en 2021 qu'en 2020. La conséquence d'un ciblage lié aux minima sociaux : le nombre de bénéficiaires de la prime de Noël - dispositif mis en place sous Lionel Jospin en 1998 - varie au même rythme que le nombre de ménages bénéficiaires du RSA, de l'ASS ou de l'AER, entre autres.

« Cette prime sera versée la semaine précédant les fêtes de Noël, à savoir le [mercredi] 15 décembre », précise le ministère dans son communiqué. Avec une précision d'importance : « sans qu'il n'y ait de démarches à effectuer auprès de la Mutualité sociale agricole (MSA) et de la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF) », les deux organismes chargés du versement de cette prime de Noël.

Qui aura droit à ces 152,45 euros (ou plus dans certains foyers) versés directement sur son compte bancaire ? Les critères d'attribution sont les mêmes que les dernières années. Cette aide est accordée automatiquement aux bénéficiaires des minima sociaux suivants : revenu de solidarité active (RSA), allocation équivalent retraite (AER), allocation de solidarité spécifique (ASS) et ASS formation (ASS-F), sans oublier rémunération de la formation Pôle emploi (RFPE), rémunération publique de stage (RPS), ou aide à la création et la reprise d'entreprise (ACRE-ASS). A savoir : la prime concerne les bénéficiaires de ces minima sociaux dont les droits sont encore « en cours » en novembre ou décembre 2021.

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

Le montant de cette prime exceptionnelle de fin d'année est inchangé depuis 12 ans. Il sera donc, comme en 2009, de 152,45 euros pour les ménages touchant l'AER, l'ASS ou l'ACRE, pour qui le montant de l'aide est unique et forfaitaire, quelle que soit la composition du foyer. En revanche, pour les bénéficiaires du RSA, le montant (de 152,45 euros pour un ou une célibataire) varie selon la composition du foyer (voir le tableau ci-dessous).

Prime de Noël 2021
Qui ?Combien ?
Pour les bénéficiaires du RSA (prime versée par la CAF)
Personne isolée152,45 €
2 personnes
(couple sans enfant ou parent isolé avec 1 enfant)
228,67 €
3 personnes
(parent isolé avec 2 enfants ou couple avec 1 enfant)
274,41 €
4 personnes
(parent isolé avec 3 enfants)
335,39 €
4 personnes
(couple avec 2 enfants)
320,14 €
5 personnes
(parent isolé avec 4 enfants)
396,37 €
5 personnes
(couple avec 3 enfants)
381,12 €
6 personnes
(parent isolé avec 5 enfants)
457,35 €
6 personnes
(couple avec 4 enfants)
442,10 €
Par personne supplémentaire+ 60,98 €
Pour les bénéficiaires ASS ou AER (prime versée par Pôle Emploi)
Pour tous (montant unique)152,45 €

Indemnité inflation, chèque énergie... Aurez-vous ces 5 primes exceptionnelles d'ici Noël ?