Face à l'afflux de connexions des salariés du privé pour transférer d'ici mercredi soir jusqu'à 1 800 euros de droits à la formation vers leur CPF, le gouvernement vient de donner quelques jours de plus pour réaliser l'opération. Mais mieux vaut ne pas tarder.

Comme la déclaration d'impôt sur le revenu, c'est souvent au dernier moment que l'on réalise les tâches administratives. En théorie, les salariés du privé avaient jusqu’à ce mercredi minuit pour transférer leurs droits individuels à la formation (DIF) acquis avant 2015 vers leur Compte personnel de formation (CPF).

Sauf que le site dédié « moncompteformation.gouv.fr » doit faire face à « une petite surcharge » du système avec « 100 000 bascules » enregistrées mardi et « 40 000 depuis ce matin » contre environ 10 000 entre le 1er et le 15 juin, explique le ministère du Travail. Résultat, le site ne sera pas fermé à minuit ce mercredi, et restera encore actif quelques jours. « La durée de cet assouplissement n'est toutefois pas connue, et il est donc conseillé de régulariser au plus vite sa situation », expliquent Les Echos après avoir contacté le ministère.

Comment transférer ses droits

Et les salariés du privé sont nombreux à devoir le faire s'ils ne veulent pas perdre jusqu’à 1 800 euros de droits à la formation acquis au titre du DIF. Selon des chiffres du ministère du Travail communiqués mi-juin, 6,33 millions de compteurs DIF au total avaient été renseignés à cette date par leur titulaire depuis 2015. En revanche, d'après la Fédération de la formation professionnelle (FFP), 10 millions de salariés manquent à l’appel, pour un montant total de droits frisant les 12 milliards d’euros ! Pour les agents publics, le transfert est automatique.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Pour transférer ses heures de DIF non utilisées et ne pas les perdre, le salarié doit récupérer son solde d’heures sur son bulletin de salaire de décembre 2014 ou de janvier 2015, ou demander une attestation à son employeur d’alors, et le rentrer dans son compte CPF. En cas d’absence de justificatif, il est possible de contacter la Caisse des dépôts, qui gère Mon compte formation, à l'adresse suivante : MCF_Gestion-des-Droits-et-Formations@caissedesdepots.fr