L'Association Europe - Finances - Régulations (AEFR), regroupant 40 institutions et entreprises, a vu le jour mercredi avec l'objectif « d'élaborer, dans le cadre européen, des propositions sur les évolutions de la régulation ou l'organisation des marchés financiers ».

Présidée par Pervenche Berès, ancienne députée européenne, cette nouvelle structure est issue de la fusion de l'Association d'économie financière (AEF) et de l'European Institute of Financial Regulation (EIFR), présidés respectivement par Robert Ophèle et Jean Cheval, précise l'AEFR dans un communiqué publié jeudi.

« Alors que l'Europe financière sera un vecteur essentiel du développement de l'économie européenne post-Covid, l'AEFR entend renforcer une capacité de réflexion sur la régulation, sur une base inclusive et représentative, dans le double contexte du Green deal et de la révolution numérique », ajoute le document.

Les membres de l'AEFR représentent notamment des régulateurs (Autorité des marchés financiers, Banque de France...), et différentes branches des services financiers.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

« L'AEFR a un programme ambitieux de réflexions, de débats et de propositions pour la construction d'une Europe financière de l'après-Brexit solide et efficace, sur la base d'une réglementation pertinente et équilibrée, pour accompagner le développement des entreprises et de l'économie en Europe », s'est félicitée Pervenche Berès, citée dans le communiqué.