Emmanuel Macron a annoncé mardi une nouvelle enveloppe de 400 millions d'euros environ au bénéfice du secteur du sport, paralysé par la crise sanitaire, avec des aides aux clubs, aux fédérations, aux jeunes en difficulté et aux salles de sport.

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

Ces aides très attendues ont été décidées lors d'une visioconférence avec des acteurs du monde du sport, qui avaient lancé un appel au secours, pointant du doigt les conséquences financières catastrophiques du reconfinement : stades sans billetterie, fermeture des salles de sport et chute des adhésions dans les clubs.

Concernant les aides bénéficiant directement aux particuliers, Emmanuel Macron a souhaité le lancement en 2021 d'un « pass sport » pour aider les jeunes et les personnes en situation de handicap à pratiquer un sport, notamment pour payer l'adhésion à un club, selon des critères encore à définir et chiffré à 100 millions d'euros.

Les aides pour les clubs, salles et fédérations

Les clubs pourront bénéficier d'aides compensant la perte de billetterie représentant environ 30 millions d'euros par mois pour le dernier trimestre 2020, soit un total de 100 millions environ, a annoncé l'Elysée à l'issue de la réunion. Ils bénéficieront également d'exonérations de charges évaluées à 105 millions d'euros.

Pour les salles de sport, actuellement fermées mais qui continuent à payer des loyers souvent importants, le fonds de solidarité pour les entreprises et commerces pourra leur verser des aides dépassant le plafond actuel de 10 000 euros, qui compenseront partiellement leur perte de chiffres d'affaires.

Le chef de l'Etat a également promis aux fédérations un fonds de compensation des pertes de licences doté d'environ 20 millions d'euros. Il a aussi annoncé un renouvellement en 2021 du fonds d'aide d'urgence de 15 millions d'euros à destination des associations sportives, déjà mis en place cette année.

Enfin, 5 000 postes au titre du service civique seront affectés vers les acteurs du sport, soit une aide équivalente à 20 millions d'euros, a conclu l'Elysée. Toutes aides confondues (prêt, activité partielle, etc.), près de 4 milliards d'euros sont déjà allés au secteur du sport, affirme-t-on au ministère des Sports.