C'est une défaite pour le secteur qui réclamait le maintien des visites immobilières, même si la ministre a annoncé que les employés des agences seraient éligibles à la prise en charge par l'Etat du chômage partiel.

Malgré l'entrée en vigueur du reconfinement, les Français peuvent toujours faire effectuer des travaux de rénovation chez eux, a précisé lundi le gouvernement, confirmant en revanche l'interdiction des visites de logements en vue d'un achat. « Il est toujours possible de faire des travaux de rénovation, y compris chez les particuliers », a déclaré la ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, lors d'une conférence de presse au ministère de la Transition écologique, dont elle dépend.

A l'époque du premier confinement, un certain flou avait régné quant à l'aspect essentiel des travaux liés au bâtiment et de nombreux chantiers s'étaient interrompus pendant des semaines. Mais, cette fois, l'Etat a insisté sur le maintien de l'activité dans le secteur, explicitement évoqué par le président Emmanuel Macron lors de l'annonce du reconfinement.

En revanche, toujours dans le secteur du logement, « les agences immobilières seront fermées au public », a confirmé Mme Wargon. Cela veut notamment dire que les visites de logements, en vue d'un achat immobilier, vont s'interrompre, même si les agents pourront toujours se déplacer pour effectuer un état des lieux. Les visites « ne sont plus autorisées », a souligné Mme Wargon, renvoyant à la mise en ligne de photos par les agents immobiliers.

C'est une défaite pour le secteur qui réclamait le maintien des visites immobilières, même si la ministre a annoncé que les employés des agences seraient éligibles à la prise en charge par l'Etat du chômage partiel.

Jusqu'à 120 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

Comme lors du précédent confinement, le gouvernement va aussi permettre le report des assemblées générales de copropriété qui ne pourront se tenir physiquement. Enfin, « les déménagements restent autorisés (...) dans le strict respect des mesures sanitaires », a précisé Mme Wargon.

MaPrimeRenov' : les mauvaises surprises de l'aide de l'Etat pour réaliser vos travaux