L'assureur Matmut a fait progresser son chiffre d'affaires (+1%) en 2019, année marquée par l'échec de sa fusion avec AG2R La Mondiale, grâce au gain de nouveaux clients dans ses principales activités, l'automobile et l'habitation, a-t-il annoncé lundi.

L'an dernier, Matmut a dégagé un chiffre d'affaires de 2,25 milliards d'euros, soit une hausse de 1% par rapport à 2018. Son bénéfice net a bondi de 47% à 69,1 millions. Le groupe a profité de la signature de nouveaux contrats. Au total, il en détient maintenant 7,4 millions, soit une hausse de 3% l'an dernier.

Le groupe mutualiste profite de « l'animation des réseaux commerciaux » ainsi que de ses efforts de marketing en ligne, a-t-il mis en avant, insistant sur « les bénéfices de ses nouvelles offres » en assurances automobiles et habitation. Ces contrats restent le cœur de l'activité de Matmut, malgré une petite présence en assurance vie et en assurance santé.

Début 2019, l'assureur s'était brièvement uni avec un groupe au profil nettement différent, AG2R La Mondiale, centré sur la protection sociale. Mais le mariage, l'une des grandes opérations récentes dans le monde français de l'assurance, avait échoué au printemps.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 350 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Désormais, « le groupe a poursuivi les travaux de son plan stratégique #Ambition Matmut 2018/2020, qui lui permet de réaliser les transformations nécessaires pour s'adapter et se développer, dans un secteur très concurrentiel », conclut l'assureur, qui développe notamment de nouvelles offres en santé.