Le chef de l’Etat pourrait décider d’envoyer par courrier sa « lettre aux Français ». Une opération qui coûterait entre 5 et 7 millions d’euros selon Gérald Darmanin.

La « lettre aux Français » d’Emmanuel Macron publiée sur le site de l'Elysée et reprise par les médias dès le 13 janvier, à la veille du lancement par le gouvernement du grand débat national, pourrait bien être également envoyée par courrier à tous les Français. C’est le souhait de plusieurs personnalités de la majorité à l’image de Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics.

« Je souhaite qu'elle le soit et j'imagine qu'elle pourrait l'être dans les semaines qui viennent », a-t-il déclaré lors de l'émission Dimanche en politique sur France 3. La décision reviendra au chef de l’Etat et visiblement elle est difficile à prendre. Interrogé par l'AFP, l'Elysée se refuse pour l’instant à tout commentaire sur un éventuel envoi massif du message présidentiel par courrier.

Et pour cause, cette opération a un coût qui pourrait prêter le flanc à la polémique alors que la mobilisation des Gilets jaunes se poursuit. Il suffit de se rappeler du coup de gueule adressé en novembre dernier à Emmanuel Macron par Jacline Mouraud, l’une des figures du mouvement, avec son désormais fameux : « Qu'est-ce que vous faites du pognon ? ».

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Selon France Inter, les frais d’envoi de cette lettre approcherait les 10 millions d’euros. Gérald Darmanin, a estimé que le coût se situerait dans une fourchette comprise « entre 5 et 7 millions d'euros ». Mais il s’est empressé de balayer d’un revers de main la moindre critique : « Je suis toujours étonné de la façon dont les gens souhaitent à la fois plus de démocratie, plus d'information, plus d'échanges, et rejettent parfois le coût de la démocratie ».