Prélèvement à la source : 94% des contribuables ont conservé le taux par défaut

  • MoneyVox avec AFP
  • ,
Centre des impôts
DR - Origine : Direction générale des Finances publiques

Le délégué général de La République En Marche Christophe Castaner a donné les chiffres sur les choix des contribuables français en termes de taux d'imposition pour le prélèvement à la source, qui entre en vigueur en janvier 2019.

« 94% ont choisi le taux familiarisé, c'est-à-dire le taux que vous avez aujourd'hui par foyer fiscal », a-t-il déclaré dimanche alors qu'il était invité de l'émission Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI. Il s'agit du taux par défaut, celui qui s'applique en l'absence de choix, appelé « taux personnalisé » par Bercy.

Taux individualisé : 5,1%

« 5,1% ont choisi le taux individualisé, c'est-à-dire choisir une différence d'un conjoint à l'autre et puis un peu moins de 1% n'ont pas fait de choix express », a-t-il précisé. Selon le pointage du ministère des Finances, 0,9% des contribuables précisément ont ainsi choisi de ne pas choisir, en optant pour le taux neutre, « non personnalisé » : une non-transmission qui garantit une confidentialité totale vis-à-vis des employeurs.

La réforme du prélèvement à la source a suscité une cacophonie au sein du gouvernement au début du mois. Elle inquiète aussi les patrons qui devront jouer le rôle de « percepteur ». Mais le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, chargé de l'exécution de la réforme, s'est voulu rassurant quant à la mise en œuvre de ce big bang fiscal, qui concerne près de 38 millions de foyers, affirmant à l'AFP que les tests menés lors de la phase d'essai n'avaient « révélé aucun dysfonctionnement ».

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.