Selon Visa Europe, un paiement par carte sur cinq en Europe se fait désormais sans contact. La France est loin d’être leader dans le domaine, dépassée par la Pologne, l’Espagne et la Grande-Bretagne.

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

Entre le 1er mai 2015 et le 30 avril 2016, Visa Europe a enregistré 3 milliards de transactions sans contact sur le continent, dont seulement 194 millions ont eu lieu dans l’Hexagone. Les Français, toutefois, rattrapent une partie de leur retard. « L’adoption de la technologie (…) a ainsi augmenté de 230% en un an [de mai 2015 à avril 2016, NDLR], soit (…) plus de 2 milliards d’euros dépensés en sans contact sur 12 mois », détaille Visa, qui gère en France un parc de 25,5 millions de cartes sans contact (sur un total de 40,7 millions), compatibles avec 563.000 terminaux de paiement.

Pour développer les usages du sans contact dans l’Hexagone, le réseau d’acceptation compte sur un secteur en particulier : les transports publics. « La Métropole de Grenoble a été le leader en France dans ce domaine avec une ligne de bus déjà activée depuis 2015 et d’autres collectivités, comme la Région Ile-de-France, ont déjà annoncé leur intention d’équiper leur réseau pour accepter les cartes de paiement sans contact » se félicite Visa.

Le service e-Carte Bleue de Visa disponible sur mobile

Le service e-Carte Bleue, qui permet de générer des numéros de cartes à usage unique, est désormais accessible sur mobile et tablette, a annoncé Visa Europe dans un communiqué. A l’image de Virtualis, du Crédit Mutuel, il permet de générer des numéros de carte de paiement à usage unique, utilisables pour les paiement en ligne, et de prévenir ainsi les fraudes.

En France, e-Carte Bleue est disponible à La Banque Postale, dans les Caisses d’Epargne et les Banques Populaires, ainsi qu’à la Société Générale.