CNP Assurances, premier assureur de personnes en France, a enregistré au premier semestre un bénéfice net en hausse de 2,4% au premier semestre, à 615 millions d'euros, tiré par une activité commerciale dynamique notamment en Amérique latine.

C'est bien mieux qu'attendu par les analystes qui tablaient en moyenne sur un bénéfice semestriel de 539 millions d'euros, selon des données recueillies par FactSet.

Le groupe a par ailleurs indiqué dans un communiqué jeudi que le pacte d'actionnaires le concernant entre l'Etat, la Caisse des Dépôts, la Banque postale, le groupe BPCE et Sopassure, avait été renouvelé pour 2 ans, soit jusqu'à fin 2017.

Un nouvel accord à venir avec la Banque postale

Un nouvel accord avec la Banque postale, l'un des principaux réseaux de distribution de CNP dont le partenariat commercial arrive à échéance fin décembre, devrait entrer en vigueur début 2016, a précisé Antoine Lissowski, directeur général adjoint, lors d'une conférence téléphonique. Selon l'assureur, les discussions se poursuivent « dans un climat constructif ».

Entre janvier et juin, le chiffre d'affaires de CNP a progressé de 2,9% à 16,2 milliards d'euros, et son produit net d'assurance de 4,4% à 1,22 milliard d'euros. CNP ne détaille pas ses résultats pour le deuxième trimestre.

Assurance-vie : forte progression des unités de compte

En France, le chiffre d'affaires est resté stable et le semestre a été marqué par une forte progression de la collecte en unités de compte qui représente désormais 17,8% du total épargne/retraite (contre 11,6% au 1er semestre 2014). La collecte nette en assurance-vie est ressortie positive à 132 millions d'euros.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

En Amérique latine, l'activité a bondi de 27,8%, tandis qu'en Europe hors France, le semestre a été marqué par un changement de périmètre, avec l'intégration de CNP Santander Insurance, qui a contribué à la progression de 2% du chiffre d'affaires.