Le Sénat à majorité de droite a adopté mercredi soir en dernière lecture le projet de loi Macron sur la modernisation de l'économie après avoir réintroduit les dispositions libérales qu'il avait proposées dans un premier temps.

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

Le texte, pour lequel ont voté les sénateurs de droite mais auquel se sont opposés ceux de gauche, doit repartir pour une ultime étape dans les prochains jours devant les députés qui auront le dernier mot. François Hollande avait souhaité une adoption définitive avant le 14 juillet.

Pas d'amendement socialiste

Les sénateurs ont brûlé les étapes pour cette lecture entamée mardi qui aurait dû s'achever le 6 juillet, d'autant que les débats en première lecture avaient duré 135 heures. Mais leur commission spéciale avait réintroduit l'ensemble des dispositions que le Sénat avait voté en première lecture, et l'opposition socialiste a jugé inutile de déposer de nouveaux amendements, estimant que le débat avait déjà eu lieu.