La plateforme de financement participatif en fonds propres Anaxago a annoncé ce mardi avoir levé 2 millions d’euros auprès d’investisseurs privés. Pour ce faire, elle a notamment fait appel à ses membres.

Charité bien ordonnée commençant par soi-même, la société de crowd equity (1) explique avoir ouvert cet été son capital aux 39.000 inscrits revendiqués sur sa plateforme. L’augmentation de capital, de 2 millions d’euros, rassemble ainsi « des actionnaires investisseurs membres de la plateforme, des familles d’investisseurs, des entrepreneurs du secteur financier et d’autres investisseurs privés », sans toutefois préciser le montant levé auprès des ses membres.

Cette augmentation de capital doit permettre à la société de crowdfunding de « renforcer sa présence en région afin d’être au plus près des projets en développement au sein des métropoles économiques régionales majeures », le communiqué citant le Rhône-Alpes, le Nord Pas-de-Calais et l’Aquitaine. Joachim Dupont, président d’Anaxago, a confié à L’Agefi que son antenne lyonnaise doit s’ouvrir « dans les prochaines semaines ». L’autre axe de développement évoqué dans le communiqué est le suivi des entreprises actuellement financées. Anaxago déclare en compter « plus de 25 ».

Frais bancaires : jusqu'à 222 € d'économies grâce à notre comparateur

Cette société fait partie des neuf premières plateformes de financement participatif enregistrées à l’Orias, le Registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance. L’Orias a indiqué dans un communiqué diffusé hier que « d’autres dossiers ont été déposés et demandent à être complétés ».

(1) L’une des trois familles du crowdfunding aux côtés du don et du prêt. Il s’agit dans ce cas d’investir en entrant au capital de la société portant le projet soumis à l’investissement.