Le premier assureur de personnes en France, CNP Assurances, a enregistré en 2013 un bénéfice net en hausse de 8,3% à 1,03 milliard d'euros, légèrement inférieur aux attentes.

Les analystes interrogés par Factset tablaient sur un bénéfice annuel de 1,049 milliard d'euros. Globalement, l'activité a progressé, le chiffre d'affaires s'établissant à 27,7 milliards d'euros (+4,6%).

L'Amérique latine, où le groupe est notamment très présent au Brésil (un quart du bénéfice), son deuxième marché, a tiré la croissance (+5%) bien que pénalisée par un effet de change défavorable. « Il y a eu un glissement de 14,4% du réal par rapport à l'euro sur l'ensemble de l'exercice », a précisé lors d'une conférence téléphonique le directeur général adjoint Antoine Lissowski, précisant être couvert en partie par des couvertures de change. Antoine Lissowski a ajouté que les partenaires brésiliens du groupe croyaient savoir que le gouvernement ne laisserait pas ce glissement aller plus avant. CNP a toutefois renforcé ses couvertures de change pour l'ensemble de 2014.

Décollecte de l'assurance-vie

En France, le chiffre d'affaires s'est replié (-1,8%) du fait de la baisse du segment épargne en euros. En assurance-vie, le groupe enregistre une décollecte (retraits supérieurs aux versements, -348 millions d'euros) à contre-tendance du marché.

Le taux de marge sur affaires nouvelles s'est amélioré et atteint 14,1 % en 2013 (11,6% en 2012). La marge de solvabilité (fonds propres rapportés aux exigences du régulateur) s'est également améliorée, à 302%, grâce aux plus-values latentes.

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

CNP proposera un dividende en numéraire de 0,77 euro par action.