Le groupe bancaire BPCE entend doubler son résultat net d'ici à 2017, à quatre milliards d'euros, a indiqué jeudi la CGT à l'issue d'une présentation en comité de groupe du plan stratégique de la direction pour 2014-2017.

Le groupe pilotant les réseaux Caisse d'Epargne et Banque Populaire doit dévoiler son plan stratégique à la presse à la mi-novembre. Mais la CGT a relayé des informations émanant d'une présentation en comité de groupe. Ainsi, selon la CGT, BPCE voudrait doubler son résultat net d'ici 2017. Le groupe entend également « obtenir 800 millions d'euros de synergies supplémentaires, combinés avec 900 millions d'euros d'économies de coût sur la même période », a rapporté la CGT dans un communiqué.

« Une baisse globale des effectifs »

Le groupe a refusé de « chiffrer les conséquences sur l'emploi », selon le syndicat, mais a confirmé « une baisse globale des effectifs » et rappelé « les plans en cours chez Natixis et Crédit Foncier ». La banque d'investissement Natixis avait indiqué à la mi-octobre qu'elle envisageait la suppression d'environ 700 postes en France d'ici à fin 2015, sans départs contraints. « On devra faire plus avec moins », a commenté auprès de l'AFP Sébastien Lewis, membre CGT du comité de groupe BPCE.

Au niveau du groupe, l'objectif est de ramener le coefficient d'exploitation (rapport entre les charges et les revenus) à 65%, contre près de 70% au deuxième trimestre 2013, et même à 63% pour les réseaux de banque de détail Caisse d'Epargne et Banque Populaire.

Comparatif livrets d'épargne : 10 offres comparées, jusqu'à 3% de rendement

La fin du partenariat CNP-Caisse d'Epargne évoquée

Concernant le partenariat entre CNP Assurances et Caisse d'Epargne, qui arrive à échéance en 2015, une source proche du dossier a indiqué à l'AFP que l'idée du groupe BPCE était de « s'appuyer sur le savoir-faire de sa filiale Natixis afin de maîtriser la chaîne de bout en bout et donc de rompre avec CNP ». « Rien n'est encore figé pour le moment », a-t-elle néanmoins ajouté. Natixis Assurances produit déjà les contrats du réseau des Banques Populaires.