L'agence de notation Fitch a jugé mardi que l'impact du nouveau cadre réglementaire dit Solvabilité II sur les fonds propres et la solvabilité des assureurs européens ne devrait pas être aussi sévère que redouté par le secteur.

Une semaine après la publication des résultats de la cinquième étude d'impact de la Commission européenne, Fitch maintient, dans un communiqué, « que l'incidence de Solvabilité II sera globalement neutre sur la notation des assureurs et réassureurs européens de son portefeuille, même si certaines entreprises en bénéficieront davantage que d'autres », notamment les assureurs opérant sur de petites niches.

D'après le directeur du secteur assurance pour Fitch, David Prowse, « Si l'étude montre que le secteur de l'assurance européenne est globalement doté de niveaux de capitaux solides, certains assureurs hors assurance vie pourraient devoir recapitaliser ou restructurer leur entreprise pour survivre » à moins que les obligations liées aux souscriptions en non-vie et au risque de catastrophe ne soient recalibrées.

Solvabilité II vise à renforcer la prise en compte des risques par les assureurs européens et à les obliger à mettre en réserve suffisamment de capital pour y faire face. Le nouveau règlement entrera en vigueur le 1er janvier 2013.

Frais bancaires : jusqu'à 222 € d'économies grâce à notre comparateur

Près de 70% des assureurs et réassureurs soumis à Solvabilité II ont pris part à l'étude de la Commission européenne en comparaison aux 33% à peine qui s'étaient prêtés au jeu de l'étude précédente. Au total, les entreprises dépassent de 395 milliards d'euros le capital de solvabilité requis et de 676 milliards d'euros les capitaux minimum exigés.