La loi « visant à rendre obligatoire l'installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d'habitation » a été publiée au Journal Officiel du 10 mars. Néanmoins, cette nouvelle obligation ne rentrera en vigueur qu’après la publication d’un décret d’application et au plus tard en 2015.

Avec cette loi, qu’il soit locataire ou propriétaire, l’occupant d’un logement doit se soumettre à l’installation et à l’entretien d’au moins un détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) normalisé. Il doit s’assurer du bon fonctionnement du dispositif et également déclarer la présence d’un tel équipement à l’assureur couvrant le risque incendie de son habitation.

Dans le cas particulier des locations saisonnières, des meublées ou des logements de fonction, l’obligation d’installation du détecteur de fumée restera à la charge du propriétaire bailleur.

Les caractéristiques techniques et conditions d’installation des détecteurs de fumée seront précisées par un décret d’application.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Par ailleurs, le code des assurances est modifié pour autoriser les compagnies d’assurance à réduire « la prime ou la cotisation prévue par la police d’assurance garantissant les dommages incendie » si l’assuré respecte cette réglementation. En revanche, elle interdit de frapper de déchéance l’assuré qui ne se serait pas conformé à cette obligation.