L'assureur mutualiste niortais Macif a été sollicité pour prendre une participation dans l'équipementier automobile Heuliez, a indiqué lundi une porte-parole du groupe, alors qu'Etat et collectivités cherchent un remplaçant à l'éphémère repreneur BKC.

"Le groupe Macif a été effectivement sollicité sur le dossier Heuliez et fera connaître sa position officielle en fin de semaine", a expliqué la porte-parole.

La Macif n'a pas souhaité communiquer l'identité de son contact ni la taille de la participation qu'il pourrait prendre dans Heuliez.

La présidente de la région Poitou-Charentes Ségolène Royal avait assuré dimanche qu'une "grande entreprise mutualiste de Niort" avait "l'intention d'entrer au capital d'Heuliez".

Contacté par l'AFP, l'assureur mutualiste Maaf, dont le siège est également situé à Niort (Deux-Sèvres), a fait savoir qu'il "n'est pas concerné" par ce dossier.

Quant à Maif, troisième poids lourd de l'assurance mutualiste basé à Niort, il s'est refusé à tout commentaire.

Devant l'incapacité du repreneur d'Heuliez, BKC, d'injecter les 15 millions d'euros promis en numéraire, le ministre de l'Industrie Christian Estrosi l'a définitivement mis hors jeu lundi et continue à chercher d'autres repreneurs pour l'équipementier automobile.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

M. Estrosi affirme être en discussions avancées avec une demi-douzaine de repreneurs, sans citer de noms.