Bonne nouvelle. Les 800 000 familles monoparentales bénéficiant de l'allocation de soutien familial (ASF) auront une bonne surprise en novembre. L'allocation versée par la Caf et la MSA augmente de 50%. Son montant mensuel et par enfant passe donc à 184,41 euros.

Dès ce mardi 1er novembre, l'allocation de soutien familial (ASF) destinée aux familles monoparentales sera revalorisée de 50% à partir du 1er novembre. Son montant s'élèvera à 184,41 euros par enfant et par mois, contre 123,54 euros jusqu'ici.

Aucune démarche pour les bénéficiaires

Les parents qui perçoivent déjà cette aide n'ont aucune démarche à effectuer. Si la revalorisation sera actée dès ce mardi, elle sera réellement effective lors du versement à compter du 5 décembre. Pour les ménages ayant déjà effectué une demande et dont la pension alimentaire sera inférieure à 184,41 euros en novembre, un complément sera ajouté automatiquement en décembre, précise un communiqué de presse de la Caf diffusé ce mercredi.

Garde d'enfant, impôts et avance, prix du tabac... Ce qui change avec le budget 2023 de la Sécu

Qui peut bénéficier de l'ASF ?

Cette allocation est destinée à soutenir les familles monoparentales. Elle est versée au parent qui vit seul avec au moins un de ses enfants à charge. Les personnes s'occupant d'un enfant privé de l'aide d'un ou de ses deux parents sont aussi éligibles. L'ASF est versée sans conditions de ressources.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

En plus de l'augmentation de l'ASF, le projet de loi de financement de la sécurité sociale prévoit d'étendre le complément de libre-choix du mode de garde (CMG) jusqu'aux 12 ans de l'enfant pour les familles monoparentales à partir de 2023. Jusque là, le dispositif était accessible uniquement jusqu'aux 6 ans de l'enfant.

Retraite, prime exceptionnelle, chèque énergie... Ce qui change pour votre budget en novembre