Des sites crées pour usurper l'identité : l'Autorité des marchés financiers invite les épargnants et les professionnels à la prudence.

Le régulateur boursier français « a observé la multiplication de noms de domaine déposés comprenant l'acronyme AMF, créés ces toutes dernières semaines ».

Pour l'heure ces adresses web ne mènent qu'à « des pages en construction », selon l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) qui s'inquiète cependant qu'elles pourraient servir à des « campagnes d'hameçonnage (phishing), ou plus globalement d'usurpation » dans le but d'obtenir des informations personnelles sensibles ou de réclamer des sommes d'argent.

Arnaque au CPF, escroquerie au chèque, fausse cagnotte... Les remèdes face à 7 arnaques courantes

Les sites frauduleux, ce n'est pas nouveau

L'AMF rappelle que la véritable adresse de son site internet est https ://www.amf-france.org.

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

« Le phénomène des usurpations d'identité de professionnels du secteur financier et d'institutions publiques ou d'autorités n'est pas nouveau mais connaît une recrudescence importante depuis deux ans », note le gendarme boursier dans un communiqué.

Vacances : attention aux fraudes sur les sites de locations saisonnières

En août, l'Agefi avait rapporté qu'un faux site se présentant comme une plateforme d'investissement avait utilisé le nom et les photos officielles de Stéphane Boujnah, patron de l'opérateur boursier Euronext.