Après une augmentation déjà constatée chez certains boulangers à la mi-février, le prix de la baguette va de nouveau grimper dans les prochaines semaines. En cause : l'augmentation du prix de l'énergie et du prix du blé, depuis l'invasion russe en Ukraine.

La guerre menée par la Russie en Ukraine va avoir un impact sur le prix de la baguette de pain. Celle-ci va bientôt augmenter en raison de la hausse des matières premières, notamment du blé. Les cours de la céréale, qui étaient déjà en hausse depuis l'été 2021 en raison de mauvaises récoltes, ont flambé depuis le 24 février dernier et l'invasion russe pointe BFMTV. Ainsi, le blé s'échange entre 360 et 389 euros contre 200 euros il y a un an. Cette hausse va avoir des conséquences sur le prix de la farine, et cela va se répercuter sur le prix du pain.

Guerre en Ukraine : pâtes, huile, lait, viande... Cette flambée des prix qui vous attend en avril

Farine, énergie, carburants...

Cette hausse aurait pu être contenue ou limitée, car la farine ne représente que 10 à 15% du coût d'une baguette précise France 3 Bourgogne Franche-Comté. Mais les boulangers doivent aussi faire face à la hausse du prix de l'énergie et des carburants. De même, pour fabriquer d'autres produits, ils doivent composer avec des hausses atteignant 40% pour le beurre, et 50% pour la poudre de lait. La hausse de la baguette leur évitera d'augmenter trop abruptement d'autres produits de leur magasin, pointe Capital.

Quelques centimes

Peut-on mesurer cette augmentation du prix de la baguette ? « On parle d'une hausse de quelques centimes » a précisé Dominique Anract, le président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française (CNBPF) à BFMTV. Une hausse avait déjà été appliquée par certains à la mi-février. Mais depuis, la situation s'est dégradée.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Cela signifie que la baguette, qui était vendue en moyenne 90 centimes d'euros en 2021, pourrait atteindre « 1,20 euro » selon un boulanger à Beaune interrogé par France 3 Bourgogne Franche-Comté. La hausse pourrait avoisiner les 20 à 25% dans les prochains mois.

L'euro a 20 ans : le prix de la baguette a-t-il flambé ?