Des internautes ont récemment découvert que le choix de la langue sur la nouvelle application de la SNCF pouvait influer sur les prix des billets de train. Une incohérence qui soulève l'incompréhension des usagers sur les réseaux sociaux.

Les témoignages se multiplient sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours. De nombreux internautes partagent leur incompréhension sur la toile en donnant des exemples de billets de train vendus sur la nouvelle plateforme SNCF Connect à des prix complètement différents selon la langue sélectionnée, rapporte BFMTV.

34 euros pour les Français, 122 euros pour les Belges pour un train reliant Paris à Barcelone le 16 mars à 10h14, détaille par exemple un internaute. Contactée par nos confrères, la SNCF a confirmé cet écart parfois abyssal en expliquant que des tarifs promotionnels pouvaient s'appliquer en France et non à l'étranger.

Une nouvelle application lourdement critiquée

« Selon les destinations, la promotion est ouverte uniquement sur le marché français, d'où la différence tarifaire », a ainsi confié la porte-parole du groupe. Soit, mais ce qui surprend les internautes, c'est que cette différence tarifaire se base non pas sur l'adresse IP de l'ordinateur utilisé pour effectuer la réservation mais bien sur la seule langue sélectionnée par l'usager.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Autrement dit, un Espagnol résidant en France ne pourra pas bénéficier des promotions mentionnées par la SNCF s'il sélectionne sa langue maternelle, alors qu'un Français habitant en Espagne le pourra. À nos confrères, la SNCF a assuré que ces incohérences n'avaient aucun rapport avec sa nouvelle application, lourdement critiquée depuis sa sortie pour, entre autres, des bugs à répétition. Pour rappel, cette dernière avait remplacé l'application Oui.sncf le 25 janvier dernier.

Classement des banques les moins chères au 1er mars 2022