Le groupe bancaire Crédit Agricole a publié mercredi sa nouvelle feuille de route concernant ses engagements sociétaux, qui comprend dix principes s'articulant autour du climat, de l'agriculture et de l'inclusion sociale.

Transition énergétique

Sur l'environnement, la banque mutualiste, qui vise la neutralité carbone à horizon 2050 comme tous les membres de la « Net Zero Banking Alliance », a annoncé notamment un plan de réduction de 20% de son exposition à l'extraction de pétrole d'ici à 2025, ainsi que l'arrêt dès le mois prochain de « tout financement de projet directement lié à l'extraction d'hydrocarbures non conventionnels ».

En outre, Crédit Agricole souhaite mieux accompagner ses clients particuliers et professionnels dans leur transition énergétique, et va déployer un réseau de bornes de rechargement pour les véhicules électriques.

Électricité, gaz : réduisez votre facture avec notre comparateur en ligne

Concernant l'absence d'engagement sur la fin du financement de nouveau projet d'extraction de pétrole ou gaz, jugé nécessaire par l'Agence internationale de l'énergie pour respecter un scénario de neutralité carbone en 2050, Philippe Brassac, directeur général du Crédit Agricole, a estimé en conférence de presse qu'il ne fallait « pas confondre verdir son bilan et aider à verdir l'économie ».

« Oui, nous continuerons à être le financeur principal de l'économie française telle qu'elle est », pour l'aider à effectuer sa transition, a-t-il défendu. La Banque Postale et Crédit Mutuel ont récemment adopté des politiques beaucoup plus restrictives à l'égard du pétrole et du gaz, auxquels les deux groupes sont beaucoup moins exposés.

Banque Populaire, Helios, OnlyOne... Les comptes bancaires verts sont-ils si écolo ?

Soutien à l'agriculture

Sur le pilier social, Crédit Agricole vise notamment l'accueil de 50.000 alternants et stagiaires entre 2022 et 2025. Le groupe veut également améliorer la diversité et la mixité en atteignant entre 30% et 40% de femmes parmi les cadres supérieurs d'ici à 2025.

Sur l'agriculture, la banque va lancer un fonds avec un objectif d'un milliard d'euros, pour « accompagner l'évolution des techniques vers un système agro-alimentaire compétitif et durable ». Elle souhaite également « faciliter l'installation de nouvelles générations d'agriculteurs ».

EXCLUSIF. Crédit Mutuel, CIC, LCL.. Le palmarès des meilleures banques