La Caisse d'amortissement de la dette sociale (Cades), organisme public chargé de combler le « trou de la Sécu », a remboursé 16,1 milliards d'euros en 2020, un peu plus que prévu dans le dernier budget voté.

Le Covid-19 a plongé la Sécurité sociale dans un déficit abyssal l'an dernier (-39 milliards d'euros) mais la dette a été remboursée envers et contre tout. « Le résultat de 16,1 milliards d'euros (...) est supérieur à l'objectif d'amortissement » fixé à 15,9 milliards dans le budget adopté par le Parlement en décembre, souligne la Cades dans un communiqué.

C'est certes moins que ce qui était prévu un an plus tôt (16,7 milliards votés fin 2019) mais bien mieux que ce qui était redouté à l'automne, quand les recettes fiscales (CSG, CRDS) étaient inférieures aux attentes de plus d'un milliard d'euros. La Cades a finalement encaissé 17,6 milliards de ressources, ce qui lui a permis de rembourser presque autant qu'en 2016, et de payer en prime 1,5 milliard d'intérêts à ses créanciers.

Assurance auto : économisez jusqu'à 340 € grâce à notre comparateur en ligne

La crise n'a toutefois pas été sans conséquence pour le « trou de la Sécu », alourdi de 136 milliards d'euros de déficits passés et à venir, repoussant son remboursement de neuf ans à 2033.