12 millions de chèques cadeaux sont distribués en France chaque année. En 2020, pour soutenir les commerces de proximité à l'approche de Noël, le gouvernement a décidé de doubler leur plafond défiscalisé.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Après l'augmentation du plafond et de la durée de validité des tickets restaurant, le gouvernement a validé lors d'une réunion présidée par Jean Castex, une hausse ponctuelle du plafond de défiscalisation des chèques cadeaux, révèlent Les Echos ce mardi.

Les employeurs qui les distribuent à leurs salariés bénéficieront d'une exonération de charges sociales jusqu'à 342,80 euros par salarié contre 171 euros auparavant. Les autorités avaient même envisagé de pousser ce plafond à 500 euros avant de faire machine arrière. L'obejctif de cette mesure est d'accompagner la relance de l'économie pour les commerces de proximité, touchés par les confinements de mars et de novembre.

« Les chèques cadeaux sont perçus par 12 millions de salariés et d'agents. D'ordinaire, ils sont dépensés avant tout dans les grandes chaînes de magasins », explique le quotidien économique même si Bercy, qui n'a pas pu flécher leur utlisation, aimerait qu'en 2020 ces chèques cadeaux soient dépensés dans les petits commerces. « Nous avons échangé avec les émetteurs historiques qui ont indiqué qu'ils allaient travailler pour permettre à plus de commerces de proximité de profiter également de leurs titres-cadeaux », souligne Bruno Le Maire.