Cartable, cahiers, chaussures de sport, calculatrice… Pour cette rentrée 2020, les parents d’un élève de 6e vont en moyenne débourser 198 euros en fournitures scolaires. Pour limiter la facture, il faut faire attention au choix de l’enseigne.

C’est un passage obligé, chaque année : les courses de rentrée scolaire. Le reste du temps, les stylos, cahiers et cartables sont relégués dans un coin des Leclerc, Carrefour, Super U... et de leur site internet. En août, ils deviennent les stars des enseignes de la grande distribution. Pas surprenant ! Les parents consacrent, année après année, un budget de plus en plus conséquent aux fournitures scolaires.

Ainsi, pour cette rentrée 2020, le coût des fournitures pour un élève entrant au collège s’élève en moyenne à 197,58 euros, en hausse de 2 euros sur un an, d’après l’association Familles de France qui a comparé 10 000 prix de 170 magasins et e-boutiques. Depuis 2016, la facture a bondi de plus de 7 euros par élève de 6e.

Dans le détail, c’est le rayon papeterie qui subit l’inflation la plus élevée, avec une hausse de 1,70 euro par rapport à 2019, pour une dépense de 48,89 euros en 2020. Le budget consacré aux stylos, règles et autres fournitures non papier (cartable, calculatrice...) progresse quant à lui de seulement 70 centimes, à 101,05 euros au total. En revanche, le coût des affaires de sport baisse de 1 euro, pour représenter en moyenne 47,04 euros cette année.

L’étude de Familles de France révèle aussi qu’il existe de fortes disparités de prix selon l’endroit où le matériel scolaire est acheté. Or, d’après cette enquête, ce n’est pas sur les sites d’e-commerce que les parents font les meilleures affaires. Pour cette rentrée 2020, les fournitures scolaires achetées en ligne reviennent à 207,84 euros, soit 10 euros de plus que la moyenne nationale. Cela reste toutefois moins cher que dans les magasins spécialisés. Chez eux, la facture grimpe à 222,89 euros en 2020, mais elle est en forte baisse, de 10 euros, par rapport à 2019.

Frais bancaires : jusqu'à 222 € d'économies grâce à notre comparateur

Privilégier les supermarchés et hypermarchés

Pour tomber à moins de 200 euros, les parents doivent privilégier les hypermarchés (où la facture totale s’élève en moyenne à 190,88 euros en 2020), mais surtout les supermarchés (189,66 euros). Autre astuce pour limiter le coût de la rentrée : mixer les deux ! Pour faire des économies, le mieux est en effet de prendre les fournitures papier et équipements non papier en hypermarchés (142,11 euros), en allant ensuite chercher les articles de sports en supermarchés (40,84 euros). Résultat de l’opération : la facture totale tombe alors à moins de 183 euros, soit près de 8% de moins que le coût moyen estimé par l’association familiale.

Dans les faits, ces chiffres sous-estiment le coût réel de la rentrée. Ils ne tiennent pas compte de l’achat de matériel numérique de plus en plus nécessaire à l’école. « La crise du coronavirus est venue fortement accentuer une logique déjà à l’œuvre depuis quelques années : la place de plus en plus importante du numérique dans la scolarité des enfants. En effet, dès la 6e, il devient difficile pour un enfant d’effectuer certains travaux (exposés et devoirs maison) sans un minimum d’équipement numérique : ordinateur, tablette, connexion Internet, imprimante », souligne ainsi la Confédération syndicale des familles dans le cadre de son étude sur le coût de la scolarité 2020.