Tinder, Meetic, AdopteUnMec : les sites de rencontres victimes du coronavirus

Femme fatiguée devant son ordinateur
© Natalya - Fotolia.com

Les plateformes de rencontres paient cash l’épidémie de Covid-19. Leur fréquentation s’effondre sauf pour les sites de libertinage.

C’est une victime collatérale de l’épidémie de nouveau coronavirus : la drague. Les audiences des sites de rencontres ont chuté de 55%, selon Pierre Tabuteau, fondateur de Stat-rencontres, qui compile les données de quelque 118 plateformes spécialisées.

Le flux des nouvelles inscriptions s'est ainsi effondré immédiatement après l’allocution d’Emmanuel Macron du lundi 16 mars où il annonçait le confinement de la population. « Il a été divisé par deux et les membres déjà inscrits reviennent moins régulièrement sur ces sites depuis lors », ajoute Pierre Tabuteau, interrogé par Le Point.

Les applications de rencontres avec géolocalisation - Tinder, Hppn, Once ou Grindr – sont particulièrement touchées avec une chute d’audience de 65%. Les sites de rencontres consultés depuis un ordinateur comme AdopteUnMec ou EliteRencontre ne sont pas épargnés avec un plongeon de 45% par rapport à l'année précédente. Meetic a d'ailleurs fait retirer pour le moment son slogan « des rencontres proches de chez vous ».

La chute d'audience s'enraye depuis dimanche

C’est encore plus dur pour les plateformes dédiées aux plus de 50 ans à l'image de DisonsDemain : une baisse de 75% de fréquentation ! Sur les 2,6 millions d'utilisateurs réguliers des sites de rencontres, plus d’un million les auraient délaissés.

Ceux qui sont le moins touchés sont les sites de libertinage. Les JacquieetMichelContact, Wyylde ou encore Adultfriendfinder subissent une baisse de seulement 20% de leur audience. Pourquoi un repli aussi limité ? Pierre Tabuteau a peut-être une explication : « Cela tient probablement à une forme d'addiction ».

Mais passée la première semaine de confinement, il semble que les adeptes des sites de rencontres s’y intéressent de nouveau. La baisse d’audience moyenne n’est plus que de 25% depuis dimanche. Alors qu’il faut se préparer à rester chez soi encore plusieurs semaines, il faut bien continuer à s’occuper.

Lire aussi : Les tarifs opaques des sites de rencontres

Partager cet article :

© MoneyVox / MB / Mars 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire