Le versement des aides sociales par les Caisses d’allocations familiales sera assuré malgré la crise du nouveau coronavirus.

Les prestations sociales nécessitant des déclarations de ressources régulières pour y avoir droit, telles que le RSA, l’allocation adulte handicapé (AAH) ou les aides au logement, seront versées automatiquement aux allocataires « dans l’incapacité » d’actualiser leur situation à cause de l’épidémie de coronavirus, ont annoncé le ministre Julien Denormandie et les secrétaires d’Etat Christelle Dubos et Sophie Cluzel.

Ce dispositif exceptionnel, mis en place dans le cadre du Projet de loi d’urgence, doit « permettre la continuité des droits pour celles et ceux qui en ont besoin », ont-ils justifié. Le gouvernement a néanmoins appelé tous ceux qui le peuvent à « faire maintenant ou prochainement une déclaration trimestrielle de ressources par Internet ».

Lire aussi : Congés payés, RTT, épargne salariale... Ce que le coronavirus risque de changer pour vous

Les aides au logement automatiquement maintenues

Les prestations concernées sont le revenu de solidarité active (RSA), le revenu de solidarité (RSO) dans les outremers, l’allocation adulte handicapé (AAH), l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH), et l’ensemble des aides sociales versées sous condition de ressources par les CAF. Les aides au logement seront automatiquement maintenues, est-il ajouté.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

« Les droits à la complémentaire santé solidaire et l’aide au paiement d’une assurance complémentaire de santé dont le bénéfice expirera au cours des prochains mois seront prolongés jusqu’au 1er juillet 2020 », a précisé le gouvernement.